הפעל עצור
  • 1
  • 1

Rosh Hashana en Europe : les chiffres sont préoccupants. Un million et demi de juifs cachent leur judéité

Rosh Hashana en Europe : les chiffres sont préoccupants. Un million et demi de juifs cachent leur judéité

L’analyse de la somme des mariages juifs par rapport au nombre de personnes juives vivant en Europe démontre que le taux d’assimilation frôle les 80%. C’est le résultat de la collecte de données effectuée par les Rabbanim membres du Centre rabbinique européen (RCE) en collaboration avec l’Association européenne des organismes juifs.

Environ un demi-million de juifs ont participé cette année aux prières de  Rosh Hashana organisées dans 1353 synagogues un peu partout sur le continent.
Le PDG de l’Association européenne des organismes juifs Rav Mena’hem Margulin, qui occupe également la fonction de PDG du Centre rabbinique européen, souligne que selon les données recueillies à l’approche de Rosh Hashana dans plus de 800 communautés, près de 40% des juifs européens choisissent de dissimuler leur judéité et 75% des enfants étudient dans des structures non juives. Le total des juifs priant dans les synagogues le jour de Yom Kippour est tout de même deux fois supérieur au nombre de personnes qui les fréquente durant les Chabatot tout au long de l’année. Cependant, 70% des juifs européens choisissent encore de ne pas se rendre à la synagogue pour les offices de Rosh Hashana et de Yom Kippour.

L’Association européenne des organismes juifs qui lutte pour la liberté de culte en Europe a déclaré que la montée de l’extrême droite, la propagation de l’islamisme ainsi que l’opération « Roc Solide » ont cette année représenté, pour les juifs d’Europe, des défis plus lourds à assumer que les années précédentes. En effet, juifs et institutions juives sont la cible d’une abondance d’attaques, de manifestations et de discours politiques enflammés.
 La montée de l’extrême droite au parlement européen demeure particulièrement inquiétante. C’est pourquoi l’organisme fait tout ce qui est en son pouvoir pour renforcer sa coordination avec la nouvelle direction de l’Union européenne dans le but de s’investir doublement dans l’éducation et de faire pression pour appliquer les lois contre l’antisémitisme.

Dans le même temps, l’organisme rapporte que de nombreux juifs en Europe ont renforcé leurs liens avec le judaïsme. Les chiffres montrent qu’avec la montée de l’antisémitisme, de nombreux enfants ont quitté les écoles publiques pour des écoles juives. Parallèlement, durant l’année écoulée, le nombre de juifs fréquentant les synagogues a augmenté de 17%.

PrintTell a friend

Autres articles sur l’assimilation

Daronet Daronet Web Building
Jump to page content