הפעל עצור
  • banner

Des amis des trois garçons z’’l kidnappés et assassinés l’année dernière sont venus visiter les bureaux de Yad Lea’him pour comprendre de plus près les opérations de « libération des captifs »

4/06/2015
Des amis des trois garçons z’’l kidnappés et assassinés l’année dernière sont venus visiter les bureaux de Yad Lea’him pour comprendre de plus près les opérations de « libération des captifs »

Un an après le kidnapping et l’assassinat des trois ba’hourei yeshiva, Guilad Sheer, Naftali Frankel et Eyal Yifra’h, que D. venge leur sang, des dizaines de leurs amis sont venus de la yeshiva « Mekor ‘Haim » où étudiaient deux d’entre eux, accompagnés de leur enseignant, le Rav Mordekhai Cohen, pour visiter les bureaux de Yad Lea’him à Bne Brak et voir de plus près ce que représentent réellement les opérations de libération de prisonniers de l’organisme.

La visite a commencé avec le Rav Shlomo Reizel du département des relations avec les médias qui leur a présenté les activités quotidiennes de l’organisme. Il a élargi ses propos en insistant sur la portée du phénomène et a évoqué les miracles qui émaillent jour après jour les interventions des membres de l’organisme et leurs opérations ainsi que la formidable aide divine qui les accompagne à chaque instant.

Puis, ils ont écouté les paroles d’A., membre de l’une des équipes d’intervention, qui leur a présenté quelques cas de sauvetages particulièrement délicats auxquels il a participé. Ce dernier a exprimé la sensation qui est la sienne, celle d’accomplir une véritable mission. « Le fait de savoir que je suis impliqué dans la mitsva de libération des captifs et que ma participation contribue à ramener des âmes juives au sein du peuple juif m’aide à tenir le choc et me renforce durant ces sauvetages ». 

Au terme de la rencontre, le Rav Shmouel Lifshitz, qui fait partie des dirigeants de l’organisme, a offert à chacun des garçons un magnifique livre de Tehilim en insistant sur le fait que se rappellent constamment à notre souvenir les prières et l’unité qui ont accompagné le peuple d’Israël lors du kidnapping des trois garçons z’’l. « Il est de notre devoir de continuer à prier, unis, pour faire face aux dangers qui pèsent sur le peuple juif et avec l’aide de D., nous verrons la Gueoula, la délivrance complète, rapidement » a conclu le Rav Lifshitz avec émotion.



A., de l’équipe d’intervention, s’exprime devant les garçons


 Leur enseignant, Rav Mordekhai Cohen, avec les livres de Tehilim


PrintTell a friend
Daronet Daronet Web Building
Jump to page content