הפעל עצור
  • banner

Des centaines d'immigrants se sont rassemblés pour la 1ère fois à l'occasion d'une cérémonie de "Kabalat Chabat" célébrée par Yad Lea'him

5/11/2013
Des centaines d'immigrants se sont rassemblés pour la 1ère fois à l'occasion d'une cérémonie de "Kabalat Chabat" célébrée par Yad Lea'him

Des centaines d'immigrants issus de l'ex-URSS ont participé cette semaine à une cérémonie inhabituelle organisée en leur honneur par l'organisme d'activistes Yad Lea'him. Elle s'est déroulée en collaboration avec les membres de l'association "Yeldei Hashoa", dans leurs locaux.

La soirée, qui s'est tenue à Ashdod un jour de semaine, a commencé par l'allumage des bougies de Chabat. Les participants ont ensuite assisté au Kiddouch, suivi de la bénédiction "Hamotsi" sur des 'hallot puis partagé un somptueux repas.
Les participants ont été très émus de découvrir des pratiques qu'ils n'avaient jamais expérimentées.  "Suite à tout ce que nous avons vécu en Union Soviétique" a déclaré un monsieur, "après des décennies de communisme où tout a été mis en œuvre pour éliminer toute trace de notre judéité, nous venons de vivre une expérience unique qui exhale un parfum d'authenticité".

Un autre participant a également pris la parole et s'est exprimé en ces mots: "Nombre d'entre nous étaient heureux de se familiariser avec les coutumes de nos ancêtres. Même si nous n'observons pas les commandements de la loi juive dans leur intégralité, nous avons maintenant la chance d'en savoir plus". De nombreuses personnes, particulièrement émues par l'évènement, se sont déclarées prêtes à allumer les bougies de Chabat chaque semaine.
Vladimir Listengarten, le directeur de l'association "Yeldei Hashoa" qui vise à aider les survivants de l'Holocauste, a remercié l'organisme Yad Lea'him au nom de tous les participants et a exprimé l'espoir de voir leur collaboration se poursuivre dans le futur.

Cet évènement a créé un certain émoi au sein de la population russe immigrée et bénéficié quelques jours plus tard, d'une importante couverture médiatique dans la communauté. Le journal populaire "Spoutnik" adressé aux immigrants a encensé  cet évènement hors du commun.

Yad Lea'him a déclaré cette semaine que cet évènement était à la hauteur de l'héritage transmis par le président fondateur de l'organisme le Rav Shalom Ber Lifshitz z"l, au travers de la maxime: "On ne renonce à aucun juif". "La population immigrée russe, dont une grande partie a abandonné la pratique des mitsvot, a soif de connaissances", a déclaré le porte-parole, "nous allons continuer à mettre en place de tels évènements pour la rapprocher du Créateur du Monde. Ces paroles prennent une signification supplémentaire lorsque l'on considère qu'il est ici question de survivants de l'Holocauste".

 

PrintTell a friend
Daronet Daronet Web Building
Jump to page content