הפעל עצור
  • banner

150 mères et leurs enfants, rescapées de villages arabes par Yad Lea'him, ont passé un formidable Chabat plein organisé par l'organisme

     
   

" Le potentiel qui est en toi – Ha koa'h chebakh". C'est dans le cadre de son programme de séminaires chabatiques que l'organisme Yad Lea'him a organisé avec succès un nouveau Chabat, plein d'opportunités inédites pour les rescapées récemment délivrées de villages arabes. Jeudi dernier, dans l'après-midi, 150 femmes accompagnées de leurs enfants sont parvenues en autobus au point de rencontre, depuis Beer Sheva, Lod, Nazareth Illit ou encore Akko. Pour permettre la réalisation de cet évènement et son déroulement dans les meilleures conditions, Yad Lea'him avait entièrement loué le centre éducatif de la Yéchiva/lycée de Beit Chemech.

Lors de leur installation dans leurs chambres, les rescapées ont eu la joie d'y trouver une collation spécialement préparée à leur intention ainsi que des surprises, un livre traitant de l'identité juive pour les mamans et un assortiment de fournitures scolaires pour les enfants, afin d'aborder la rentrée des classes de la manière la plus optimale.

Après le repas du soir, les rescapées se sont rassemblées pour écouter Mme Ariella Sabir qui leur a raconté sa poignante histoire personnelle. Devenue aveugle dans sa jeunesse et confrontée à de nombreuses épreuves, elle a prouvé sa détermination et montré aux nombreuses participantes que l'on peut triompher de toutes les difficultés qui semblent vouloir nous étouffer.

L'après-midi du vendredi a été consacrée à une activité spéciale animée par Mme Miri Or, une "Séoudat Aménim" accompagnée de récits sur le thème de la foi. A l'approche de l'entrée du Chabat, toutes les participantes se sont rassemblées pour l'allumage des lumières. C'est alors qu'elles ont découvert un magnifique présent à côté des bougies spécialement préparées à l'intention de chacune, une photo prise à leur arrivée avec leurs enfants, somptueusement décorée avec au dos la bénédiction de l'allumage des bougies en lettres calligraphiées. Les yeux fermés, ces mères de familles ont longuement prié pour elles-mêmes, leurs enfants et leur avenir.

Toutes et tous se sont ensuite rassemblés autour des tables somptueusement dressées pour prendre leur premier repas de Chabat, accompagné de chants et de paroles de Torah dispensées par le Rav Lasseri, spécialement venu sur place pour le Chabat. A la fin du repas, lorsque les enfants, pris en charge par les monitrices de l'équipe, sont partis se coucher, leurs mères ont été conviées à un "Oneg Chabat" organisé par le Rav Lasseri en partenariat avec les conférenciers de Yad Lea'him sur le thème de l'éducation.

Le lendemain matin, les mamans ont eu l'extraordinaire opportunité de prier en compagnie de leurs jeunes enfants, en présence de Mina Lechtman, la jardinière d'enfants et de membres de l'équipe. Nombreuses sont celles qui ont été particulièrement émues en entendant leurs enfants chanter les airs qu'elles avaient elles même fredonné de longues années auparavant, à la maternelle. Après le repas, les participantes ont été invitées à assister aux conférences données par les Rabaniot 'Hermats et Lasseri, "Les larmes d'une mère" et "Le pouvoir de la prière". L'enthousiasme des participantes a été tel que nombreuses sont celles qui se sont ensuite tournées vers la Rabanit Shoshana 'Hermats pour lui demander conseil et lui manifester leur souhait de rester en contact par la suite.

Après la Havdala dirigée par le Rav Israël Lifshitz chalita, directeur de Yad Lea'him et fils du Gaon Rav Shalom Dov Lifshitz, z"l fondateur de l'organisme décédé il y a un an, les rescapées ont eu le privilège d'entendre des paroles d'encouragement et de soutien au travers d'histoires vécues par le Rav z"l tout au long de sa longue expérience dans le suivi des rescapées.  Les larmes ont brillé dans les yeux de celles qui ont eu la chance de le connaitre et de bénéficier de son aide.

Par la suite, des fiches ont été distribuées, avec des suggestions, offrant aux rescapées la possibilité de prendre sur elles de nouvelles responsabilités quant à leur vie future. Et en effet, nombreuses ont été celles qui ont souhaité s'engager à enrichir leur vie de Torah et de Mitsvot. Lors du court symposium organisé juste après, chacune a fait part de ses choix et de son ressenti par rapport à ce Chabat. Une tombola a ensuite eu lieu et de merveilleux lots, jeux et jouets pour les enfants, ont été attribués.

Après les départs, lorsque l'équipe de Yad Lea'him est passé dans les chambres pour ranger les lieux, l'une des activistes a trouvé un recueil de Mishnayot portant le nom d'un enfant rescapé. Un an auparavant, cet enfant n'avait aucune connaissance de l'hébreu et aujourd'hui, grâce à l'accompagnement de l'équipe de Yad Lea'him et à ses encouragements, il apprend  les Mishnayot et emmène son livre partout avec lui.

PrintTell a friend
Daronet Daronet Web Building
Jump to page content