הפעל עצור
  • banner

Un livre missionnaire distribué aux survivants de l'Holocauste avec la recommandation enthousiaste du président de l'Agence juive

La couverture du livre missionnaire (Enlarge)
La couverture du livre missionnaire

Des survivants de l'Holocauste des quatre coins du pays et leurs familles ont lancé ces jours-ci un appel déchirant à Yad Lea’him. Ils ont raconté que dans le cadre d’un rassemblement au nom de « l'Association des Survivants des Camps de Concentration et des Ghettos en Israël » de Tel Aviv, en coopération avec le KKL, ils avaient reçu en cadeau le livre « Version d’Ezechiel » de Yoel Rosenberg.

Le nom de Yoel Rosenberg est bien connu de Yad Lea’him. C’est un missionnaire chrétien notoire, et le présent livre est également truffé de nombreux passages missionnaires. Etonnamment, le livre présente un message personnel du président de l'Agence Juive, Nathan Sharansky, qui recommande l’ouvrage et son auteur en ces mots: "Joel Rosenberg est un écrivain talentueux et un ami loyal de l'Etat d'Israël et de tout le peuple juif. Il comprend bien les problèmes au Moyen-Orient, mieux que tout autre écrivain américain. Pour cette raison, ce livre est très émouvant, prophétique et simplement inoubliable. "

Yad Lea’him a pointé du doigt cette semaine les passages les plus pénibles du livre, dont la plupart ne peuvent être cités littéralement, mais le dénominateur commun est leur caractère missionnaire manifeste. Ainsi, par exemple, l'une des protagonistes du livre se réfère à « l’homme en question » (leur messie) et dit: «J'ai besoin de vous, je suis tellement désolée de ne pas être venue à vous auparavant ».

Yad Lea’him s’est empressé d’envoyer une demande urgente au président de l'Agence Juive, Nathan Sharansky. Le rav Shmuel Lifshitz s'est adressé à lui dans une lettre citant les propos missionnaires apparaissant dans le livre, expliquant ce qui se dissimulait réellement derrière ces paroles. "Les personnes qui se sont tournées vers nous", dit la lettre, "ont compris que votre recommandation risque d’entraîner des innocents à ouvrir ce livre et à le lire, participant ainsi à la traque missionnaire de Rosenberg."

"Comment le président de l'Agence Juive peut-il recommander de la littérature missionnaire?", s’est étonné le Rav Lifshitz, poursuivant : « Nous demandons que vous reconsidériez votre recommandation afin de ne pas prêter main-forte aux missionnaires qui font tout ce qui est en leur pouvoir pour convertir les Juifs au christianisme. "

L’organisme Yad Lea’him a transmis avoir également alerté le ministère de la Diaspora et les communautés juives du monde, leur enjoignant de ne pas utiliser ce livre malgré la bénédiction enthousiaste et déroutante du président de l'Agence Juive: "Il est impensable que les organes officiels de l'Etat d'Israël prêtent main forte à un livre missionnaire flagrant ».

Le président de l'Agence Juive à la question n'a pas encore transmis de réponse.

PrintTell a friend

Autres articles sur la mission

Daronet Daronet Web Building
Jump to page content