הפעל עצור
  • banner

Choquant : Des adolescents d’Ashkelon ont été baptisés sur une plage de la ville

Choquant : Des adolescents d’Ashkelon ont été baptisés sur une plage de la ville

La ville d’Askelon est en ébullition après une découverte incroyable ! Deux missionnaires connus ont baptisé plusieurs jeunes juifs de la ville sur la plage d'Ashkelon. Les garçons fréquentent les lycées de la ville, et deux d'entre eux sont frères. Ils sont âgés de 16 et 17 ans.

Un examen rapide mené par les activistes de Yad Lea’him sur le terrain a révélé que ce baptême faisait partie d'une vaste activité missionnaire à Ashkelon. Il s'est avéré que les deux missionnaires avaient installé une église dans une maison privée dans le centre-ville, afin de convertir les jeunes d'Ashkelon au christianisme. Yad Lea’him a découvert que des dizaines de jeunes fréquentaient cette église.

Les membres de la famille des deux jeunes frères qui ont été baptisés ont contacté les activistes de Yad Lea’him. Ces derniers se sont rapidement rendus à leur domicile, à la rencontre des parents très choqués. « Nos fils sont maintenant sous l'influence destructrice des missionnaires. Ils ne veulent plus aller à l'école, ont coupé le contact avec tous leurs amis et même avec nous. Ils ne nous font absolument pas partager ce qu'ils traversent, » ont raconté leurs parents dans une souffrance indescriptible. Ils ont ajouté que les garçons insistaient pour qu’ils leur permettent de rester en contact avec les missionnaires, sans quoi ils menaçaient de recourir au suicide.

Dans le cadre du suivi et des conseils donnés à la famille par l’organisme, sous la supervision de conseillers juridiques, les parents ont porté plainte auprès de la police d'Ashkelon-Lakish contre ces missionnaires qui ont transgressé l'article 368A du Code pénal, qui interdit la conversion des mineurs de moins de 18 ans.

L’organisme Yad Lea’him s'est assuré de publier des informations incriminantes dans les médias généraux, qui se sont empressés de mettre cette histoire en évidence et ont demandé à la police de réagir. Cette dernière a déclaré avoir ouvert une enquête. En effet, au début de la semaine, les deux garçons ont été convoqués au poste de police et interrogés sur la manière dont les missionnaires avaient pris contact avec eux.

Rami Sofer, adjoint au maire d'Ashkelon, responsable du département de l'aide sociale, a annoncé qu'il étudiait le sujet en profondeur et qu'il avait l'intention de porter bientôt plainte auprès de la police au sujet de cette exploitation honteuse et cynique des missionnaires. Sofer a déclaré : "Notre Etat est celui des Juifs. Je n’ai rien contre les Arabes ou les Chrétiens qui veulent vivre comme ils l’entendent, mais à Ashkelon, ce qui arrive est très préoccupant."

Yad Lea’him note que S., le missionnaire qui a baptisé les enfants est connu comme étant agressif et violent. "Il y a plusieurs mois", a déclaré l'organisation, "la police des frontières l'a fait descendre d’un avion de la compagnie Lufthansa à Berlin, après qu’il ait exhorté les passagers qui se tenaient à la porte d'embarquement à se convertir au christianisme ".

Le rabbin Hanoch Gechtman, directeur du département de lutte contre la mission de Yad Lea’him, a déclaré que l’organisme avait récemment lancé une vaste campagne d'information et d'alerte auprès des jeunes d'Ashkelon, afin de les mettre en garde contre la menace missionnaire. "Dans le même temps, nous faisons tous les efforts possibles pour provoquer la fermeture immédiate de ce centre missionnaire offensif, qui constitue une véritable nuisance pour les résidents d'Ashkelon et viole l'ordre public dans la ville", a ajouté le rabbin Gechtman.

 

 

Ci-joint la vidéo qui témoigne du baptême des adolescents sur la plage d’Ashkelon

 

 

La police a ouvert une enquête. Une photocopie de la plainte déposée auprés

de la police par les parents des adolescents

 

PrintTell a friend

Autres articles sur la mission

Daronet Daronet Web Building
Jump to page content