הפעל עצור
  • banner

Le «rabbin converti au christianisme» est en réalité un fermier hongrois accusé de vol

17/09/2017
 

Une enquête spéciale parue dans le magazine "Mekhapsim" publié par le département d'information de Yad Lea’him retrace les pas d'un «rabbin» de Hongrie, que les missionnaires présentent souvent dans leurs écrits comme s’étant converti au christianisme. L'enquête fait tomber le masque du «rabbin» et apporte des documents authentiques montrant qu'il a été traduit en justice aux États-Unis pour s’être faire passer pour un rabbin alors qu’il est en réalité un fermier ayant fui la Hongrie après avoir été soupçonné de vol.

Le département d'information de Yad Lea’him a récemment publié le n ° 7 de « Mekhapsim », le journal qui s’adresse aux personnes qui sont en contact avec les sectes missionnaires chrétiennes.

L'article principal de la revue est consacré à une interview spéciale et fascinante d'un ancien missionnaire senior qui a travaillé en Grèce à convertir les Juifs de l'Etat au nom de la secte chrétienne «Juifs messianiques». En fin de compte, il a trouvé de vraies contradictions dans les Écritures chrétiennes, a compris son erreur et s'est converti au judaïsme avec sa famille. L'entretien a eu lieu à Jérusalem, où son apparence juive ne trahit rien de son passé.

L'histoire raconte également l'histoire d'une femme juive qui, après la chute du rideau de fer, a été entraînée par un missionnaire vers le christianisme et est rapidement devenue l'une des leaders de la plus grande église protestante de Kiev, la capitale de l'Ukraine, incitant de nombreux juifs à rejoindre l'église. Elle parle de son cheminement et de celui de sa famille, au cours duquel ils ont découvert le mensonge du christianisme et ont abandonné l'église, renonçant alors à d'énormes salaires et à une vie luxueuse

Mekhapsim n° 7 présente d'autres rubriques fascinantes qui prouvent la vérité du judaïsme. Un article spécial explique le cadeau offert au peuple juif par le Créateur de l'Univers, le Shabbat. L'article montre aux lecteurs pourquoi le Shabbat doit être observé comme un jour de repos, présente les moyens de le préserver et la raison de l'observance du Shabbat fixée par nos Sages.

Le magazine comprend également des histoires de providence divine, l’histoire juive à la lumière des découvertes archéologiques, des récits et d'autres articles pour les Juifs sous l’emprise de sectes missionnaires. Parallèlement, on y trouve des bandes dessinées qui ridiculisent les activités des missionnaires et le contenu qu'ils propagent.

Mekhapsim n°7 a été diffusé le mois dernier à des milliers de Juifs pris au piège du réseau missionnaire aux quatre coins du pays. Entre autres choses, les militants de Yad L'Achim

distribuent le journal aux portes de plus de 150 communautés missionnaires, aux personnes qui participent à des cérémonies et des conférences.

Les numéros précédents ont reçu de nombreux échos et par la grâce du Ciel, ont provoqué le départ de nombreux membres des sectes missionnaires. Fort de ce succès, Yad Lea’him place de grands espoirs sur l'éveil à la Téchouva (repentance) et sur le retour au judaïsme que le nouveau numéro, élargi et amélioré, suscitera. Un travail de traduction en russe et en anglais de ce numéro a récemment commencé, dans le but de le diffuser aux Juifs russes et anglophones, parmi qui les missionnaires sont très actifs.

PrintTell a friend

Autres articles sur la mission

Daronet Daronet Web Building
Jump to page content