Des enfants juifs ont fabriqué des crucifix dans le cadre d’une exposition scolaire officielle

Des enfants juifs ont fabriqué des crucifix dans le cadre d’une exposition scolaire officielle

Un témoignage publié ces jours-ci sur Arutz 20 révèle une exposition particulièrement choquante qui a accueilli les visiteurs de l’école publique « Ilanot » à Herzliya.

L’exposition comprend les travaux des enfants sur celui que l’on surnomme « l’homme en question ». Elle montrait en effet des crucifix avec même parfois une représentation du personnage accroché dessus. Cette exposition a été réalisée par des élèves de 6ème dans le cadre de leur programme d’histoire.

En réponse, l’organisme Yad Lea’him a envoyé une requête urgente au Premier Ministre, au ministre de l’Education, aux chefs des partis religieux, au superviseur du district centre du ministère de l’Education, et au Président du secrétariat pédagogique du ministère de l’Education.

« Il est extrêmement choquant et honteux de voir des enfants juifs participer personnellement à la réalisation de symboles fondamentaux du rituel chrétien », affirme la lettre. « Toute personne soucieuse de l’avenir juif des enfants d’Israël doit désavouer cet acte insensé ».

Yad Lea’him a exprimé sa surprise : « Les enfants juifs ont-ils été invités à fabriquer des modèles de Tefilin, de Mezouza ou de Sefer Torah ? »

La lettre comprenait une demande inévitable : « Nous nous tournons vers vous du fond du cœur pour que vous donniez des directives sans équivoque. Les enfants ne doivent pas être exposés à un culte étranger. Cette demande n’a absolument rien à voir avec une quelconque discrimination ».

L’école « Ilanot » a déclaré en réponse : « L’exposition a été préparée dans le cadre du programme du ministère de l'Education et des cours d'histoire des classes de 6ème. C’est le ministère de l'Éducation qui exige que ce sujet soit enseigné. »

Yad Lea’him s’est également tourné vers les Grand Rabbins d’Israël pour qu’ils usent de leur influence et utilisent tous les outils à leur disposition pour régler ce problème et effacer ce spectacle honteux du système scolaire israélien. « Les enfants juifs ne peuvent être exposés à ce contenu. Il est temps de déraciner ce phénomène ».

 

 

« Choquant et honteux » : la lettre cinglante de Yad Lea’him au Premier Ministre

 

 

PrintTell a friend

Autres articles sur la mission

Daronet Daronet Web Building
Jump to page content