הפעל עצור
  • banner

Des soldats ayant combattu pour l’opération « Tsouk Eytan » ont participé à une cérémonie missionnaire.

26/01/2015
Des soldats ayant combattu pour l’opération « Tsouk Eytan » ont participé à une cérémonie missionnaire.

C’est décidément devenu une habitude chez Tsahal. Des missionnaires financés et envoyés par des églises évangélistes américaines agissent à leur guise et, faisant fi de l’interdit en vigueur au sein de Tsahal d’organiser des évènements missionnaires, prêchent parmi les soldats la parole chrétienne pour les inciter à la conversion.

L’incident marquant le plus récemment arrivé aux oreilles de Yad Lea’him s’est déroulé lors de l’hommage rendu aux héros de l’opération « Tsouk Eytan » organisé par l’ambassade chrétienne internationale, une congrégation qui sévit en Israël. Il est ici question d’un fait particulièrement grave car les soldats ont été envoyés directement de leurs bases pour y assister.

A cette soirée ont participé – en uniforme – le général de brigade des parachutistes ainsi que 300 soldats et officiers provenant de diverses unités d’élite, parmi elles l’unité 101 des parachutistes, l’unité 890, Magellan et autres. Les soldats ont été contraints d’écouter le discours d’un prédicateur américain. L’un des traducteurs en poste ce soir-là était Doron Shneider – chef de la communauté des juifs messianiques de Maale Adoumim.

Comme les fois précédentes, Yad Lea’him  a interpellé les intermédiaires responsables au sein de l’armée mais, à ce jour, n’a toujours pas reçu de réponse. En raison de l’exceptionnelle gravité des faits, Yad Lea’him s’est tourné vers le ministre de la Défense dans un plaidoyer poignant : « Pourquoi la loi interdisant les prédications missionnaires au sein de l’armée n’est-elle pas appliquée ? » Le ministre de la défense a été sommé de vérifier et de répondre de l’identité de la personne qui a autorisé le transport des soldats depuis leurs bases, encore vêtus de leurs uniformes, pour assister à une cérémonie si contestable. « Qui pourra enfin garantir que cela ne se reproduira plus ? ».



Ci-joint, un reportage montrant la cérémonie missionnaire ainsi que les réactions de Yad Lea’him

PrintTell a friend

Autres articles sur la mission

Daronet Daronet Web Building
Jump to page content