הפעל עצור
  • banner

Nouvelle attaque insidieuse des missionnaires dans le cadre de leur campagne menée au Sud. Yad Lea'him riposte

26/11/2013
Nouvelle attaque insidieuse des missionnaires dans le cadre de leur campagne menée au Sud. Yad Lea'him riposte

La campagne menée par les missionnaires au Sud d'Israël a récemment pris  une nouvelle tournure particulièrement inquiétante. Si jusqu'à ce jour les missionnaires s'étaient satisfaits de panneaux publicitaires pour colporter leur message douteux, il sont maintenant passé à l'étape suivante. Plus de 100000 résidents du Sud du pays ont reçu des SMS les appelant à commander en direct et gratuitement de la documentation missionnaire dangereuse leur promettant le "salut" par l'intermédiaire de J.

Les activistes de Yad Lea'him qui poursuivent leur travail en équipe dans les villes concernées ont réagi rapidement face à ce dernier échelon gravi par la mission. Ils ont riposté en envoyant en retour des SMS à des centaines de milliers de résidents du Sud. Leur message était clair et récapitulait de manière précise les intentions des missionnaires dans leur volonté de convertir des juifs au christianisme.  En parallèle, Yad Lea'him a publié des annonces dans les journaux locaux pour prévenir la population et expliquer les tenants et les aboutissants de la campagne missionnaire.

En parallèle, des centaines de plaintes sont parvenues au standard d'appels d'urgence de l'organisme. Des juifs, hommes et femmes de tous horizons, ont témoigné des différentes approches par lesquelles les missionnaires prennent contact avec eux. "C'est une bonne chose que vous nous ayez fait prendre conscience de ce qui se passe" a déclaré l'un d'entre eux, "maintenant, nous avons compris que nous ne devons pas nous laisser tenter et surtout ne pas leur transmettre d'informations personnelles". D'autres appelants se sont montrés volontaires pour aider l'organisme et, comme l'a si bien dit un résident indigné, "tout faire pour freiner cette attaque missionnaire en les empêchant d'infiltrer nos foyers". 

Dans le même temps, l'avocat Moché Morgenstern, membre du personnel juridique de Yad Lea'him a lancé un appel urgent au procureur général pour qu'il intervienne contre la campagne de publicité missionnaire en raison de la violation flagrante de l'article 368 (B) du code pénal. En effet, ce dernier prévoit que "celui qui sollicite un mineur de manière directe pour le pousser à abandonner sa foi est passible de six mois d'emprisonnement". Maitre Morgenstern a souligné que la campagne missionnaire vise directement de nombreux mineurs et ce, de manière parfaitement illégale.

Ce scandale qui touche les résidents du Sud du pays n'est pas passé inaperçu auprès des journalistes chevronnés, même auprès de ceux qui ne sont pas religieux. Ils ont déclaré être au courant de la puissante influence négative des missionnaires et sont prêts à s'engager dans la lutte contre cette campagne qui ne connait aucune limite.

Le porte-parole de Yad Lea'him a déclaré que l'organisme allait poursuivre ses efforts  pour contrecarrer la menace et relancé son appel à réformer la loi sur la mission pour mettre fin à ces activités fortement néfastes pour l'équilibre spirituel du peuple juif.

 


Cette semaine dans le Sud.

Violents heurts entre les militants de Yad Lea'him et des missionnaires membres de l'église grecque catholique



Affrontements au carrefour "Goral".

De jeunes juifs religieux se sont placés côte à côte pour dissimuler une bannière portant un message missionnaire.

PrintTell a friend

Autres articles sur la mission

Daronet Daronet Web Building
Jump to page content