הפעל עצור
  • banner

Les villes de 'Holon et Raanana ont dit non aux cérémonies de la secte des témoins de j.

24/11/2011

 

La publicité que Yad Lea'him a fait

paraître cette semaine dans les

journaux

 

La redoutable secte missionnaire les témoins de j. a dernièrement essuyé des échecs dans la programmation de ses rassemblements. Cette organisation  particulièrement dangereuse agit illégalement en instaurant des cérémonies religieuses et en entrainant  des juifs candides à se convertir au christianisme.


A 'Holon par exemple, le département de lutte contre la mission de l'organisme Yad Lea'him a été averti des intentions de la secte de tenir un rassemblement le Chabat. Les activistes se sont tournés dans l'urgence vers l'adjoint au maire de la ville, Monsieur 'Haïm Zbarlo, qui a fait pression et a obtenu l'annulation de l'évènement. Cette action rapide a épargné un terrible 'Hilloul Hachem et empêché la conversion de plusieurs juifs au christianisme.


La semaine suivante, les membres de la secte sont parvenus à planter leurs griffes à Raanana. Le Chabat matin, ils ont réussi à rassembler pas moins de 300 personnes dans le gymnase du collège local pour une cérémonie religieuse qui avait pour but de baptiser plus d'une dizaine de juifs. Ilan Cohen, adjoint au maire de Raanana et tête de faction du Likoud a été témoin de l'arrivée des missionnaires alors qu'il se promenait dans les rues de la ville. Il s'est déclaré fortement secoué et s'est adressé au maire de la ville, Na'houm 'Hofri, dans une lettre virulente: "Est-il vrai que la municipalité a donné son approbation aux membres de cette secte pour utiliser l'un des gymnases de la ville de Raanana?". Il a ensuite rappelé que la mairie avait récemment refusé la tenue d'une soirée organisée par un orateur 'harédi et a affirmé, à juste titre, que la mairie faisait preuve de partialité.


Une requête similaire a été soumise au propriétaire de l'auditorium. Ce dernier y a répondu, affirmant qu'il ne permettrait désormais plus ce genre d'activités au sein de ses installations.
L'organisme Yad Lea'him a annoncé que ses activistes allaient poursuivre leur lutte, avec tous les moyens légaux dont ils disposent, contre ces voleurs d'âmes qui sont prêts à tout pour détourner  des juifs innocents de leurs traditions.


Dans cette perspective, Yad Lea'him a fait paraître des annonces dans les journaux de la région du Goush-Dan pour enjoindre les propriétaires de salles et de centres culturels à redoubler de vigilance.


Le message était le suivant: "Les groupes missionnaires se cachent derrière des noms de particuliers ou d'organisations non répertoriées. Leur objectif est de lancer une campagne de conversion des juifs au christianisme et de leur infliger un baptême de masse. Si vous avez le moindre doute quant à l'identité de certains clients souhaitant louer vos installations, veuillez-vous adresser à nous le plus rapidement possible".

PrintTell a friend

Autres articles sur la mission

Daronet Daronet Web Building
Jump to page content