הפעל עצור
  • banner

La société "Internet Rimon" va bloquer l'accès aux sites missionnaires à ses internautes

5/11/2012
     

 

 

La lettre de "Internet Rimon": Nous allons bloquer l'accès aux sites missionnaires.

 

Suite à la demande de Yad Lea'him, la direction de Internet Rimon a accepté de bloquer l'accès de ses internautes à toute une liste de sites missionnaires que l'organisme leur a transmis.


Cette décision a fait suite à un déferlement de plaintes de personnes dont les familles ont été exposées à un contenu missionnaire sur internet. Yad Lea'him alors pris contact avec la société "Internet Rimon": "Malgré les différents niveaux de filtre que vous proposez, il est possible de surfer sur des centaines (!) de sites missionnaires connectés à "Juifs messianiques" et autres sectes. Nombre de vos utilisateurs, épaulés par des autorités rabbiniques de tous secteurs, se sont plaints à plusieurs reprises que votre système permettait au large public d'accéder à ces sites inappropriés ainsi qu'à des vidéos prêchant la parole chrétienne. En tant qu'organisation chargée de combattre les sectes, nous vous demandons une entrevue dans les plus brefs délais afin de pouvoir vous transmettre tous les détails de notre requête, en vue de bloquer au plus vite tous ces sites au contenu dévastateur".


A cette demande était jointe une décision hala'hique appuyant sans équivoque les arguments de l'organisme.


Cette réclamation a reçu cette semaine une réponse positive signée de la main du directeur marketing de "Internet Rimon", Nadav Roth. "Nous nous sommes penchés sur le sujet et y avons accordé toute notre attention. Cependant, nos modules automatiques ne sont pas aptes à classifier ce genre de sites. C'est pourquoi nous sollicitons votre aide et vous demandons de nous fournir une liste détaillée des sites missionnaires ainsi que leurs adresses. Nous ferons ensuite tout notre possible pour bloquer leur accès".


Il est inutile de préciser que Yad Lea'him s'est empressé de fournir les informations demandées dans le but de, comme à son habitude, protéger au mieux la population".

PrintTell a friend

Autres articles sur la mission

Daronet Daronet Web Building
Jump to page content