הפעל עצור
  • banner

Scandale: Qui a transmis aux missionnaires les adresses de milliers d'enseignants?

    

 

Directement au domicile des enseignants: L'enveloppe au titre trompeur  contenant le courrier missionnaire.

 

   
De graves conséquences: la demande urgente adressée par Yad Lea'him au ministre de l'éducation.
 
 

 

A toute personne susceptible d'agir: Le prospectus distribué par Yad Lea'him à travers le pays.

 

Des milliers d'enseignants israéliens ont dernièrement reçu dans leur boite aux lettres des courriers de propagande missionnaire accompagnés d'exemplaires du "nouveau testament". Le département de lutte contre la mission de Yad Lea'him a  enregistré des centaines d'appels téléphoniques émanant de professeurs furieux et choqués de voir leur propriété privée ainsi violée.


La ruse dont font preuve les missionnaires est particulièrement inquiétante. Sur les enveloppes qui contenaient les documents, on pouvait lire: ""Informations importantes à l'attention du corps enseignant". Ce n'est qu'en ouvrant le courrier que les destinataires pouvaient prendre conscience de son contenu scandaleux.


L'organisme Yad Lea'him a étudié attentivement la question et découvert qu'un organisme missionnaire messianique nommé  "Tikvat Israël", L'espoir d'Israël" dirigé par un certain Andrew Louis se tenait derrière cette opération.


Yad Lea'him a alors lancé une double action en réponse à ces provocations. Tout d'abord, une lettre a été envoyée en urgence au ministre de l'éducation Guideon Saar. "Il nous semble", pouvait-on lire, "qu'il n'est pas nécessaire d'alourdir par des mots la gravité de la situation alors qu'un missionnaire, déjà bien connu pour ses manœuvres menant à convertir des juifs au christianisme,  menace de manière directe les structures éducatives de nos enfants juifs".


La suite du message semblait interroger le ministère : "La divulgation des noms des enseignants a profondément choqué nombre d'entre eux. Ils ont exprimé leur mécontentement et leur inquiétude et souhaitent savoir comment leurs identités ont pu se retrouver entre les mains des missionnaires. Qui sait qui d'autre pourrait en tirer profit?


Yad Lea'him a prié le ministre d' "avertir la communauté des enseignants car il est ici question de matériau missionnaire qui peut mettre en péril leur identité juive". L'organisme a par ailleurs demandé au ministère  de "vérifier de quelle manière les identités des enseignants ont ainsi pu être divulguées".


Dans un deuxième temps, Yad Lea'him a mis en place une importante distribution de tracts portant le titre suivant: "La cible: les enfants juifs". "Ce n'est pas par hasard", pouvait-on lire sur ce prospectus, "que des enseignants ont été pris pour cible. Les missionnaires veulent les utiliser pour transmettre des messages missionnaires aux centaines de milliers d'écoliers et d'étudiants juifs à travers le pays afin de les convertir à leur foi".


La circulaire appelle à une action immédiate en vue de modifier la loi missionnaire pour pouvoir enfin parvenir à mettre un terme à leurs tentatives de conversion. "Par la force de la solidarité dont nous avons hérité au mont Sinaï, chaque juif se doit de tout faire pour parvenir à insuffler la croyance en D. dans le cœur de chaque enfant juif, où qu'il soit à travers le monde.

PrintTell a friend

Autres articles sur la mission

Daronet Daronet Web Building
Jump to page content