הפעל עצור
  • banner

Des touristes ont fait l'acquisition de faux talitot vendus par des missionnaires en pleine rue

       

     

 Le talit portant la "bénédiction" missionnaire

   
 "Dissimulez la vérité". Le mémo interne missionnaire
 
 

Quoi de plus normal en apparence qu'un stand qui vend des talitot à des passants dans la rue Ben Yéhouda en plein cœur de Jérusalem? Et bien apprenons à nous méfier des apparences car lorsque l'un des touristes a ouvert la pochette qui renfermait celui qu'il avait acheté, quelle ne fut pas sa stupeur de découvrir l'inscription qui figurait, brodée à même le tissu, sur la bordure supérieure. Elle commençait comme la bénédiction ordinaire que l'on récite lorsque l'on revêt le talit mais se concluait en un hommage à D. qui a "rempli la Torah entière avec "Yéshou le messie" et qui nous a tous enveloppés de sa justice".


Les touristes se sont immédiatement mis en contact avec le bureau de Yad Lea'him à Jérusalem et ont transmis le talit incriminé pour examen. "Nous vous contactons pour que vous avertissiez la population. Nous avons vu de nos yeux des juifs naïfs attroupés devant ce stand acheter ces talitot avant de s'en retourner chez eux sans savoir qu'il s'agissait d'objets falsifiés et impropres à l'usage fournis par la mission".


Le département de lutte contre la mission a révélé cette semaine une information interne émise par la mission à l'attention de ses membres. Ecrite à la base en anglais, cette note de service expliquait aux missionnaires comment éviter les fautes de langage qui pourraient amener les juifs à les identifier, à révéler leurs véritables intentions et donc, à les rejeter.


Ce message donnait six expressions à utiliser comme substituts à des termes missionnaires importants. "Plutôt que de parler de "nouveau testament", dites "la deuxième partie de la Bible" ou bien "la deuxième édition de la Bible". Plutôt que d'inviter quelqu'un "à venir à l'église", il faut lui proposer de "se rendre à une réunion de croyants de la Bible"…


Yad Lea'him a déclaré cette semaine "ne pas être étonné par les méthodes perverses et méprisables des missionnaires comme la vente de ces faux talitot ou bien la diffusion de cette note de service stupide. Nous allons continuer à user de vigilance et utiliser tous les moyens légitimes qui sont à notre disposition pour mettre le public en garde et lui ouvrir les yeux  sur la menace spirituelle qui le guette. En ces jours de fête de 'Hanouka, nous souhaitons et prions qu'à l'image de la victoire des juifs sur les Grecs, nous sortirons nous aussi victorieux de ce combat contre l'assimilation".

PrintTell a friend

Autres articles sur la mission

Daronet Daronet Web Building
Jump to page content