הפעל עצור
  • banner

Le ministère de la Diaspora prévoit d'amener et d’intégrer en Israël 60 millions de personnes ayant un "lien" avec le peuple juif

Un rapport sérieux affirme que des millions de personnes du monde entier "ayant un lien avec le judaïsme" doivent être amenées en Israël

               

 

 

un éthiopien qui s'est converti au christianisme, dans un camp de l'Agence juive dans le district de Gondar en Ethiopie (d'après le rapport)

 

 

 


Un comité nommé par le ministre des Affaires de la diaspora, Naftali Bennett, a déclaré qu'il y a environ 60 millions de personnes dans le monde qui sont connectées au judaïsme ou à Israël, et qu'il y a parmi eux des communautés pour qui l’immigration en Israël et la conversion pourraient être examinées.


 Le Comité spécial a soumis au gouvernement un rapport résumant son travail, dans lequel il appelle à cartographier les communautés ayant des affinités avec Israël, à  mettre en place des programmes relatifs à l'État et au judaïsme et à établir une «route vers Israël pour la conversion des individus, groupes et communautés qui seraient compatibles.


Selon le rapport, les populations comprennent les descendant de Juifs n’ayant pas droit à la loi du retour comme des Juifs convertis à une autre religion, les communautés prétendant appartenir au peuple juif mais qui sont obligés de se convertir, comme la communauté Beta Israel d'Ethiopie et les Bnei Menashe d'Inde, les descendants des Marranes qui ont subi une conversion forcée en Espagne, au Portugal, en France, en Italie, en Amérique latine et dans le Sud-Ouest des USA, les descendants des «Marranes rouges» d'Europe orientale qui ont caché leur judaïsme au régime communiste, des groupes en Afrique et en Asie revendiquant un lien éloigné avec le judaïsme et des groupes disséminés dans le monde ayant désir de relation basé sur la proximité idéologique et spirituelle".


Les dirigeants de l’organisme Yad Lea’him, qui combat l'assimilation, se sont précipités chez les grands rabbins d'Israël la semaine dernière. Dans une lettre spéciale envoyée au conseil, ils ont averti que le rapport de la commission était une plate-forme pour une conversion de masse sans statut juridique ni validité, et qu'une telle conversion étrange constituait une menace existentielle pour le peuple juif.


Le porte-parole de l’organisme a déclaré : « il est impossible de percer les ramparts de la loi juive afin de créer une solution démographique artificielle. La solution est de fortifier le peuple d'Israël et non l'inverse "Yad Lea’him a également demandé au ministre Naftali Bennett et à d'autres ministres à évaluer la sévérité des conclusions du rapport, qui est une trouvaille pratique pour intégrer 60 millions de personnes au sein du peuple juif.


Yad Lea’him exprime également sa surprise au sujet du paragraphe traitant de la reconnaissance des Juifs convertis et de leur immigration en Israël, et ajoute que cela risque d’offrir l’aval de l'État aux groupes de Juifs convertis qui font partie de la Mission Chrétienne, comme la secte des Juifs Messianiques etc pour intégrer le peuple juif.


"Même la Haute Cour de Justice a statué dans le passé que les Juifs convertis appartenant à la secte des" Juifs messianiques" ne sont pas considérés comme des Juifs et ne peuvent pas être inclus dans la Loi du Retour et immigrer en Israël", a rappelé l'organisme.

PrintTell a friend
Daronet Daronet Web Building
Jump to page content