הפעל עצור
  • banner

Les députés arabes l’admettent : « Nous n’aimerions pas que notre fille épouse un Juif »

Le député Zohir Baloul interviewé par Channel 12 (Enlarge)
Le député Zohir Baloul interviewé par Channel 12

Les députés arabes du parti "Camp sioniste" et "Liste arabe unie" révèlent dans des interviews personnelles qu'ils ne voudraient pas que leurs filles épousent des Juifs. Par exemple, dans une interview avec Channel 12, le député Zuhair Bahlul, a déclaré: «Les mariages mixtes ne sont pas recommandés, Je ne veux pas non plus que mes enfants s’assimilent. Je veux que vous préserviez votre culture juive et je préserverai la mienne. Selon moi, avoir un gendre juif n’est pas recommandé. "


Ahmad Tibi, membre de la Knesset, a déclaré à son tour que sa fille trancherait elle-même de la question, mais que sa position était déjà claire: "Elle prendra sa décision, et elle décidera de ne pas suivre cette direction. Je sais qu'elle n'épousera jamais un Juif."


L'organisation Yad Lea’him, qui travaille  tout au long de l'année contre ces mariages mixtes, rappelle également  qu'il y a trois ans, des dirigeants de gauche, 8 membres du parti Havoda - Haim Ramon, Avraham Burg, Amir Peretz, Yaël Dayan, Yossi Beilin, Nawaf Masalha, Hagai Marom et Nissim Zvili, ont été interrogés pour le supplément du journal « Haaretz » sur leur opinion au sujet des mariages mixtes. Burg mis à part, ils se sont tous positionnés contre. Nawaf Masalha, a témoigné : « A Kfar Kara, où je vis,  des étudiants qui ont étudié à l'étranger et épousé des femmes européennes sont revenus ces dernières années. Cela a presque toujours échoué ».


Yossi Beilin, le membre dominant du groupe, a surpris quand il a dit: « Je ne préférerais pas. Vous me demandez si je m’apparente davantage à Yaakov Litzman ou à Saeb Erekat, je me sens proche d'eux deux. Mais si vous me demandez avec le petit-fils duquel je préférerais que ma petite-fille se marie, je répondrais avec celui de Litzman. "


Hagai Merom était lui-aussi déterminé et a rejeté le soutien de Burg aux mariages mixtes. "Je veux que mes enfants et petits-enfants se marient avec des Juifs.  Avrum, qui est un ami cher, est allé au bout du monde avec ses théories ... Son prochain choix serait simplement de se lever et de quitter le pays..."


Rabbi Shmuel Lifshitz,  qui fait partie des dirigeants de Yad Lea’him, a déclaré cette semaine : "les Arabes et les Juifs ne veulent pas de mariages mixtes. L’assimilation scie la branche sur laquelle repose le peuple d’Israël.


Travailler dans la prévention de l’assimilation est une affaire juive interne qui n’a rien à voir avec du racisme. L'affirmation selon laquelle il s'agit de racisme émane d'éléments marginaux de la société et des médias». Le rabbin Lifshitz a ajouté que « l'énorme quantité de demandes d'aide que nous recevons constamment en raison des échecs de ces mariages mixtes témoigne du fait qu'ils ne sont pas viables ».

 



 

PrintTell a friend
Daronet Daronet Web Building
Jump to page content