הפעל עצור
  • banner

Les rescapées de villages arabes ont participé à un inoubliable Shabbat à l’approche des Jours redoutables

19/09/2017
                

 

Il a encouragé la création de Shabbatot pour les rescapées. Le fondateur de Yad Lea’him Rabbi Shalom Dov Lifshitz ztsal, dont l’anniversaire du décès est tombé la semaine du shabat plein organisé par l'organisme.

 

 

 

 

Environ 70 femmes secourues de villages arabes par Yad Lea’him ont participé avec leurs enfants à un rassemblement spécial qui s’est tenu la semaine précédant Rosh Hashana, en préparation des fêtes de Tishri. Le shabbat a été organisé dans un complexe hôtelier spacieux et luxueux du centre du pays.

Le séminaire spécial a commencé vendredi par un déjeuner accompagné d'un spectacle passionnant et stimulant sur le thème des jours de miséricorde et de pardon - une combinaison de paroles d’encouragement livrées par la Rebbetzin Hagit Shira Suissa et de Selichot interprétées Mme Tzipora Ivgy.

L’allumage des bougies de Shabbat fut un moment particulièrement émouvant car, pour certaines participantes, c’était la première fois depuis leur sauvetage des villages arabes. Ensuite, elles ont raconté que cet instant avait été très spécial et leur avait permis de se reconnecter avec le peuple juif. L'une d'entre elles, qui avait étudié dans le passé dans un internat religieux, a éclaté en sanglots et a déclaré que l'allumage des bougies l'avait ramenée aux temps où elle respectait la Torah et les mitsvot. Elle a ajouté avoir désormais l'intention de garder le Shabbat selon la loi juive et de se renforcer dans le respect de la Torah et des mitsvot.

Au cours du shabbat, les assistantes sociales de Yad Lea’him ont organisé un atelier pour les rescapées, au cours duquel les participantes ont réalisé que presque toutes avaient une histoire similaire et difficile. De plus, le shabbat a été émaillé de conférences, de programmes variés et de discussions qui ont duré toute la nuit, conçus pour encourager les dames à laisser leur passé triste derrière elles et à entreprendre un nouveau voyage vers la vie juive.

Dans leurs interventions fascinantes, les conférenciers ont mis l'accent sur la transmission des valeurs juives et sur les fêtes à venir, ainsi que sur le fait qu’il s’agit d’un moment de repentir lors duquel chaque Juif peut ouvrir une nouvelle page, laisser son passé en arrière et se rapprocher de D.ieu. Certaines des rescapées ont partagé avec beaucoup d’enthousiasme qu’elles allaient passer pour la première fois ces « jours redoutables » avec leurs frères et sœurs.

En même temps, au cours du Shabbat, des activités spéciales ont été organisées pour les enfants par une équipe spéciale d'enseignants de maternelle et d'éducateurs professionnels.

Yad Lea’him note que, exactement dans la semaine du séminaire, a eu lieu le sixième anniversaire du décès de l’inoubliable fondateur de l’organisme, le Gaon Rabbi Shalom Dov Lifshitz zatsal qui encourageait régulièrement la tenue de tels Shabbat pour les rescapées afin de renforcer leur identité juive. Toutes les activités du Shabbat ont été consacrées à l’élévation de son âme.

PrintTell a friend
Daronet Daronet Web Building
Jump to page content