Emotion chez Yad Lea’him : neuf personnes converties à l’islam sont revenues au judaïsme la semaine dernière

22/12/2016
Emotion chez Yad Lea’him : neuf personnes converties à l’islam sont revenues au judaïsme la semaine dernière

Des larmes de joie ont coulé devant la façade du tribunal rabbinique lors de la rencontre d’une rescapée avec sa famille juive, après sept années de séparation.

Pas moins de 9 personnes sont revenues au judaïsme la semaine dernière, cinq femmes et quatre enfants délivrés par Yad Lea’him de villages arabes, après une préparation effectuée par l’équipe d’assistantes sociales qui ont formé les mères pour l’événement, et par l’équipe de tuteurs qui a accompagné les enfants en leur apprenant à lire l’hébreu, à écrire et à faire connaissance avec les bases du judaïsme. Ils sont revenus à la source lors d'une cérémonie spéciale organisée au tribunal rabbinique à Jérusalem.

L’une d’entre elle s’appelle Tsipora (pseudonyme). Tsipora est née à Ramat Gan dans une famille traditionaliste. Elle s’est convertie à l’islam et a épousé un arabe avec lequel elle a vécu pendant six années. Durant cinq ans, elle a habité avec lui au village. Leur fille est allée à l’école islamique.

Après ces années durant lesquelles elle a beaucoup souffert, Tsipora a été délivrée du village et installée par Yad Lea’him dans un appartement sécurisé.

La semaine dernière, lorsque Tsipora est sortie, le cœur léger, de la cérémonie, elle a rencontré les membres de sa famille venus l’attendre devant les portes du Beit Din. Pour la première fois depuis sept ans, ils avaient accepté de la revoir et de renouer avec elle.

« Il est difficile de décrire l’émotion qui a envahi Tsipora et sa famille ce jour-là », confie l'assistante sociale qui la suit depuis le jour où elle a réclamé de l’aide.

« L’année passée, j’ai vécu des bouleversements énormes. Avec l’aide de Yad Lea’him, j’ai appris à me familiariser à nouveau avec le judaïsme, à croire en moi et à revenir vers mon peuple et ma famille », raconte Tsipora. Elle ajoute : « Je tiens à remercier Yad Lea’him pour son soutien et son aide constants, ainsi que pour tous les efforts entrepris dans le but d’organiser les retrouvailles avec ma chère famille. Ma fille a intégré une classe de maternelle dans une école juive et elle y est très heureuse ».

 

 

 

L’attestation de retour au judaïsme de l’une de ces neuf personnes

 

 

 

 

PrintTell a friend
Daronet Daronet Web Building
Jump to page content