הפעל עצור
  • banner

Ces Rabbanim qui sauvent des juifs de l’assimilation

7/02/2016
Le Rav Yoav Zeev Rubinson, de Yad Lea’him
Le Rav Yoav Zeev Rubinson, de Yad Lea’him

L’année dernière, le département de lutte contre la mission de l’organisme Yad Lea’him a élargi ses activités en prenant la décision de s’occuper également d’hommes juifs se trouvant en danger d’assimilation. L’histoire de l’un d’entre eux a été publiée dernièrement.

Il s’agit d’un jeune homme juif traditionnaliste de la région centre qui se trouvait à quelques semaines de son mariage. En rassemblant les documents nécessaires à la construction du dossier auprès du tribunal rabbinique, il a découvert que sa future femme était issue de mère non juive et avait été adoptée dans son enfance par un couple juif. Malheureusement, ces derniers ne l’avaient pas convertie au judaïsme. En résumé, leur fille/sa fiancée, n’était pas juive. Ce garçon, fortement choqué par sa découverte, a eu beaucoup de mal digérer la nouvelle. En effet, le mariage était d’ores et déjà planifié dans les moindres détails.

Il a beaucoup hésité quant à la façon de gérer cette situation et, en désespoir de cause, a associé son meilleur ami à sa funeste découverte. L’ami en question, fils de famille religieuse, l’a fortement encouragé à rassembler son courage et à annuler le mariage. Après deux jours de grande hésitation, le garçon lui a malgré tout annoncé sa décision de maintenir la cérémonie en temps voulu.

Le confident désolé a contacté Yad Lea’him, demandant que quelqu’un rencontre son ami pour tenter en dernière minute d’empêcher ce mariage mixte. L’un des membres de l’organisme, le Rav Yoav Zeev Rubinson s’est rendu au domicile du fiancé pour s’entretenir avec lui. Le Rav a été particulièrement étonné de voir au mur des photos de Rabbanim. Les désignant du doigt, il a demandé au fiancé ce qu’ils représentaient pour lui et comment il les avait connus.

« Ce sont mes grands-pères » a répondu ce dernier avec fierté, « ils étaient d’importants Rabbanim », avant de décrire avec passion ses liens avec ses ancêtres et la grande estime qu’il leur conférait. Le Rav Rubinson, décidant de saisir l’occasion au vol, a questionné le fiancé : « Comment vos grands-pères réagiraient-il s’ils apprenaient qu’un jour vous épouseriez une non juive ? » S’adressant au cœur du jeune homme, il a poursuivi en décrivant le dévouement de ses grands-pères à préserver la Torah et ses commandements durant les périodes les plus noires de l’histoire, insistant sur l’imprudence de nier ce passé et cette riche tradition.

Ces paroles ont fortement imprégné la conscience du jeune homme qui a soudain fondu en larmes. D’une voix étouffée, il a déclaré à son interlocuteur que malgré les difficultés, il allait faire en sorte d’annuler le mariage. Aujourd’hui, il commence à se renforcer et à se rapprocher du judaïsme, cheminant pas à pas dans les traces de ses illustres ancêtres.

PrintTell a friend
Daronet Daronet Web Building
Jump to page content