הפעל עצור
  • banner

D’après un sondage de l’institut Smith, la grande majorité de la population juive s’oppose aux mariages entre juifs et arabes.

24/01/2016
Le logo du Mahon Smith
Le logo du Mahon Smith

Une enquête menée la semaine dernière par l’institut Smith à la demande de l’organisme Yad Lea’him a apporté de nouvelles conclusions au sujet des mariages mixtes juifs/arabes. Il s’avère que 90% de la population juive israélienne n’est en aucun cas disposée à ce que sa descendance épouse un/une musulman/e. Au sein du public laïc, 20% ont parmi leurs connaissances des couples mixtes contre 12% au sein des populations religieuses et ‘harédi.

L’enquête a également examiné l’opinion du public envers Yad Lea’him qui lutte contre l’assimilation au sein de la population jeune et contre les associations missionnaires. Plus de 50% des personnes interrogées ont répondu qu’elles appuyaient les actions de l’organisme dans le cadre de ses activités de prévention parmi différents publics, dans le cadre d’opérations de sauvetage de femmes juives mariées à des musulmans et vivant dans des villages arabes, etc.

L’organisme Yad Lea’him a réagi au sondage : « Le fait que  90% des israéliens soient opposés à l’assimilation indique un consensus net contre les mariages mixtes dans le pays. Ces résultats éloquents sont particulièrement encourageants et montrent que la grande majorité de la population a foi en le principe juif qui nous préserve depuis des temps immémoriaux. Toutefois, le chiffre de 20% qui rassemble les individus ayant des couples mixtes parmi leurs connaissances nous ramènent à des données affligeantes que nous connaissons bien : chaque année, des centaines de filles s’assimilent et contractent des mariages mixtes. Ces statistiques sont épouvantables. Nous sommes également conscients que la majorité de la population israélienne reconnait et soutient les activités de Yad Lea’him et nous nous en réjouissons ».


« La population nous reconnait ».
La couverture de la brochure contre l’assimilation éditée par Yad Lea’him

PrintTell a friend
Daronet Daronet Web Building
Jump to page content