הפעל עצור
  • banner

Yad lea’him alerte : L’assimilation représente aussi un danger pour la sécurité

8/09/2014
Yad lea’him alerte : L’assimilation représente aussi un danger pour la sécurité

Il s’agit d’une jeune juive habitant à Beer Sheva qui s’est convertie à l’Islam et a épousé son compagnon arabe. Elle a profité de son poste d’inspecteur de sécurité au passage Meitar situé entre Beer Sheva et ‘Hevron pour faire passer illégalement son mari en Israël depuis le camp de réfugiés Dheisheh. Selon l’acte d’accusation, elle lui a également fourni son arme de service ainsi que des munitions et a autorisé à plusieurs reprises des étrangers en situation irrégulière membres de la famille de son mari à pénétrer en Israël sans permis.

Lors du procès, la juge Tali ‘Haimowitz a souligné que la jeune femme s’est de surcroit rendue coupable de cinq autres délits, parmi eux fraude et abus de confiance. La juge a précisé qu’il était question « d’actes mettant en péril la sécurité du pays et celle de ses habitants ». C’est pour cette raison qu’elle a condamné la jeune femme à un an de prison ferme et six mois avec sursis.

L’organisme Yad Lea’him rappelle que de nombreux cas semblables à celui-ci se sont déjà produits dans le passé, le plus marquant ayant été celui de Mu’hmad Inbaouai de Shouafat qui a été condamné à plus de deux ans de prison à Jérusalem. Il s’était lié d’amitié avec une soldate juive et, abusant de sa confiance, avait volé le M16 d’un soldat.

Yad Lea’him alerte une nouvelle fois les dirigeants de l’Etat sur le danger que représente l’assimilation. « De telles unions constituent une réelle menace pour la sécurité du pays, tant au niveau spirituel que physique ».

PrintTell a friend
Daronet Daronet Web Building
Jump to page content