הפעל עצור
  • banner

La vendeuse d’une librairie Steimatzky offre un Coran à Yad Lea’him

15/01/2014
        

 

Le Coran traduit en hébreu acheté à la librairie Steimatzky

Dans le cadre de ses préparatifs en vue de sa rencontre avec une jeune fille juive sur le point de se convertir à l’Islam, une militante de Yad Lea’him a cherché à se procurer un Coran traduit en hébreu. Elle souhaitait montrer à cette jeune femme, à quelques jours seulement de son audience devant le tribunal de la charia, la manière dont le Coran considère les femmes ainsi que les contradictions qui se bousculent entre ses lignes.

La militante a donc téléphoné à la librairie Steimatzky de Guivat Shemouel pour demander s’ils possédaient un Coran traduit en hébreu. Devant leur réponse positive, elle pria l’employée de le mettre de côté pour Yad Lea’him. Une heure plus tard, lorsqu’un coursier arriva pour le récupérer, il fut stupéfait de voir la vendeuse sortir 150 shekels - le prix du livre - de son portefeuille et les placer dans le tiroir-caisse. En guise d’explication, elle lui déclara : « Vous pouvez emporter ce livre, il est payé. Je souhaite moi aussi participer à votre combat, du moins financièrement ! »

PrintTell a friend
Daronet Daronet Web Building
Jump to page content