JQ

Une femme voilée et couverte d’une djellaba a fait irruption dans une synagogue : « Je suis juive, je vous en prie sauvez-moi, je suis en danger ! »

Le Rav de la communauté sud-américaine s’est empressé de prendre contact avec l’organisme Yad Lea’him. La semaine dernière, la mère et ses trois enfants ont atterri en Israël où ils ont été accueillis par les membres de l’organisme et pris en charge.

Dossier spécial: L'émouvante rencontre entre la rescapée et sa mère après 25 ans de séparation

Un mois après son sauvetage réussi, Dina Bat Léa, accompagnée de ses deux enfants, a retrouvé sa mère. "Est-ce que tu me pardonnes"? lui demanda-t-elle, d'une voix brisée. La réponse, chargée d'émotion, ne tarda pas... Egalement - Quels ont été les premiers mots que les enfants ont appris en hébreu?

Yad Lea’him lance une nouvelle campagne pour accueillir l’aliya de France: « L’aliya en Israël ? C’est une aliya dans la Torah ! »

Des lignes téléphoniques viennent d’être spécialement ouvertes aux standards de Yad Lea’him en Israël et en France pour les personnes souhaitant faire leur aliya en réponse aux récents attentats survenus en France. L’organisme, pionnier dans l’aide à l’intégration spirituelle des immigrants, est prêt à apporter son aide dans différents domaines.

Yad Lea’him dans un nouveau clip vidéo: l'assimilation, c’est la perte de votre identité

Yad Lea’him a publié jeudi une nouvelle vidéo diffusée sur Internet. Elle fait partie intégrante des activités globales de l'organisation pour prévenir l'assimilation en Israël. Sur la vidéo, on peut voir une table de Shabbat, avec en fond la chanson "Shalom Aleichem" en arabe. Lentement les éléments juifs tels que les bougies de Shabbat et les challot sont retirés de la table. Enfin, une femme s'assoit, pensive et frustrée.

AFRACHAT HALLA GRANDES SOIRÉES FÉMININES

Daronet Daronet Web Building
Jump to page content